Ma séance de YOGA

d’André Van Lysebeth

Ma séance de Yoga

Avec cet ouvrage, André Van Lysebeth propose une centaine de variantes de postures et de pratiques. Toutes très documentées et illustrées ! Comme à son habitude, l’auteur développe sur plusieurs chapitres des thèmes (ici sur une centaine de pages) nous éclairant sur les principes importants du hâtha Yoga qu’il faut savoir intégrer pour avancer sans risquer de se perdre. Je cite dans le désordre : « l’absence d’effort, l’immobilité prolongé, contrôler le souffle, plus souple qu’on ne l’imagine… »

Toute ces explications nous font entrer dans les profondeurs et la vérité du hâtha Yoga. Mais je préfère laisser parler André :

« Ce livre… est destiné aux néophytes autant qu’aux adeptes plus avancés dans la pratique du yoga. Il ne devrait cependant pas être votre tout premier contact avec le yoga. Pour l’utiliser avec un maximum de profit, il faut – et il suffit! – connaître les âsanas de base. »(série de rishikesh décrite dans « J’apprends le Yoga » du même auteur; voire plus haut)

Et puis l’introduction pour vous dire l’esprit d’André Van Lysebeth et ainsi, de ses ouvrages :

« Nous sommes tous des débutants…

Cette affirmation n’est pas une boutade. En effet comparés aux yogis accomplis, et particulièrement aux grands yogis de l’Inde Antique, nous sommes tous réellement des débutants. A ne considérer que le domaine des âsanas, le plus accessible de tous, nous nous sentons bien imparfaits par rapport aux maîtres indiens. C’est heureux, car il est normal de demeurer modestes, même si nous réussissons une âsana un peu difficile.

Mais il existe des raisons beaucoup plus profondes de se considérer comme un débutant. En effet, dans leur pratique du yoga, l’adepte expérimenté et le néophyte se trouvent exactement dans la même situation psychophysiologique et doivent respecter les mêmes règles. Leur différence se situe tout au plus au niveau, d’ailleurs très accessoire, de la souplesse. A chaque étape de son évolution, l’adepte doit revenir inlassablement aux principes essentiels, ceux-là même qu’on enseigne aux néophytes.

Enfin, si nous exceptons les Maîtres, même un yogi accompli sait fort peu de choses relativement à l’immensité du yoga. »

Ma séance de YOGA – André Van Lysebeth – Éditions Flammarion

Retour haut de page