PRANAYAMA, la dynamique du souffle

d’André Van Lysebeth

PRANAYAMA

Cet ouvrage est rare et n’est plus édité! Vous pourrez le trouver d’occasion, malheureusement pas à un prix toujours abordable, ou en PDF sur la toile. Je vous livre quelques extraits de la préface écrite par Jean Herbert qui fait autorité en matière de Yoga et de culture hindoue. C’est aussi un pionnier de la discipline en France et en Europe :

« Dans ce troisième volet de son triptyque,  le grand spécialiste qu’est André Van Lysebeth a le courage d’aborder un sujet aussi difficile que délicat, celui du prânayâma. (…) Dans le présent ouvrage, André Van Lysebeth traite à la fois de la théorie et de la pratique du prânayâma. En ce qui concerne la théorie, il donne pour la première fois dans une langue européenne une description authentique, structurée, compréhensible pour nous et aussi complète que possible de ce qu’est le prâna, accompagnée de renseignements nécessaires sur les nâdis, les chakras, etc. Comme il le dit fort justement dans le résumé de son introduction, le prâna peut être considéré comme l’origine et la somme totale de toutes les énergies de l’univers. (…) énergie dont la manifestation la plus facilement perceptible – et donc sur laquelle il est le plus facile d’agir – est le souffle, le « respir ». C’est par conséquent sur son souffle que le hâtha-yogi compte le plus pour maîtriser toutes les énergies qui existent potentiellement en lui, et ainsi se mettre en parfaite harmonie avec l’univers dans lequel il vit. »

Encore quelques mots pour expliciter ce qu’est le prânayâma pour être tout à fait clair : il consiste en exercices respiratoires différents qui jouent sur la longueur et la rétention du souffle, sur l’usage d’une narine ou de l’autre de manière alternative ou des deux sur l’utilisation (ou pas) de bandhas qui sont des verrous énergétiques qui permettent de protéger tel ou tel organes, etc. Ces exercices peuvent être associées à la récitation mentale (en pensée) de mantras. Enfin, ils ont un effet plus ou moins direct sur les chakras que l’on peut considérer comme des centres énergétiques (ou psycho-corporels) qui agissent à la fois sur le mieux être du corps mais aussi sur le mental sur tous les aspects qui peuvent le concerner (ce qui en nous à trait à l’espèce, l’ego, la relation à l’autre, la capacité à dire et à exister…). Mais laissons les derniers mots à André :

« …ignorer ou méconnaître l’existence du Prâna, son action sur notre organisme, la façon de l’emmagasiner, de le diriger à volonté, c’est ignorer le véritable yoga. (…) Une fois acquise la technique des poses, si l’on veut progresser, il faut dépasser le stade de l’exécution purement mécanique pour passer au stade du Prânayâma. »

PRANAYAMA, la dynamique du souffle – André Van Lysebeth – Flammarion

Retour haut de page